bandeau

LES VINS COUP DE COEUR DU GUIDE HACHETTE

DOMAINE DHOMMÉ

Les Beauvais 2005
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Ce domaine est implanté entre les bras de la Loire, au Petit Port Girault. Un nouveau chai a été construit l'an dernier au pied du vignoble des coteaux-du-layon. La propriété, qui a déjà proposé de fort beaux millésimes, obtient son deuxième coup de coeur dans cette appellation (après un 1999) avec un somptueux 2005. Magnifique robe coupée dans une soie jaune solaire, presque orangée; délicatesse d'une palette complexe, mêlant les épices de l'élevage (vanille, clou de girofle), la torréfaction et les fruits confits d'une arrière-saison flamboyante. Au palais, concentration, puissance et raffinement: un vin digne d'être dégusté pour lui-même, en fin de soirée, et à savourer longuement.

Clos des Fresnaies 2002
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
La cave est située sur une île de la Loire et le vignoble dans l'aire des coteaux-du-layon. Une vendange strictement sélectionnée, une fermentation très lente en barrique et un élevage d'un an dans le bois sont à l'origine de cet anjou blanc hors du commun. D'un jaune d'or étincelant, il offre des arômes de raisin mûr, une bouche ample, moelleuse et délicate. Une grande bouteille à déguster tranquillement en début de repas et à ne partager qu'avec des connaisseurs!

Coteaux-du-layon 1999
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Chalonnes-sur-Loire fut un port actif sous l'Ancien Régime: c'est de ce bourg situé au confluent du Layon et de la Loire que partaient les meilleurs vins d'Anjou à destination de la Hollande et de ses colonies. Les Dhommé, qui exploitent un domaine de 18 ha fondé en 1960, étaient représentés dans la première édition du Guide. Ils y opèrent un retour en fanfare avec ce 99 jaune paille, superbe et typique du val de Loire, issu de raisins dont la richesse naturelle était supérieure à 17,5° vol. Tout plaît en lui, de son nez complexe et délicat, qui associe des notes minérales et florales, des nuances de fruits secs (raisin de Corinthe, abricot) et d'épices, à sa bouche à la fois concentrée et fraîche. Un grand qui grandira encore.

Image

LES AUTRES VINS DU PRODUCTEUR

Les Beauvais 2014
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Cette cuvée apparaît dans une jolie robe jaune paille aux reflets ambrés. Elle livre un nez fruité (pomme, coing) agrémenté de subtiles touches florales. On retrouve les fleurs blanches en compa-gnie de la pomme surmûrie dans une bouche ample, précise et légère.

Les Beauvais 2013
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Un nez délicat de fruits exotiques, de fleurs blanches et de fruits secs (abricot), agrémenté de légères notes boisées. La bouche, dans le même registre, se montre ample et longue.

Les Fougerais 2012
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Si la robe est jaune pâle, le nez se montre intense, partagé entre le raisin frais, la pêche et la vanille. Une belle complexité que l'on retrouve dans une bouche ni opulente ni trop svelte, ample et bien équi-librée.

Cabernet d'Anjou 2012
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Réputé pour ses coteaux-du-layon, ce vignoble, en cours de conversion bio, s'est bien étoffé depuis sa création en 1960 et s'étend aujourd'hui sur 23 ha. Avec Clarisse Dhommé, c'est la quatrième généra-tion qui officie. Les deux cabernets, à parts égales, ont donné naissance à ce joli vin rose orangé. Sa palette aromatique intense de fruits rouges, d'agrumes et de fleurs annonce une bouche fraîche et équi-librée, portée en finale par une pointe d'amertume séduisante qui apporte un surcroît de longueur et de complexité. À servir sur un carpaccio de fraises.

Coteaux du Layon Tradition 2012
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Situés au confluent de la Loire et du Layon, les 23 ha du vignoble jouissent, l'automne venu, des brumes matinales indispensables au développement du botrytis. Ce champignon concentre le raisin en sucre et en arômes. Les notes d'abricot et de fruits exotiques, encore un peu discrètes à l'olfaction, s'affirment dans une bouche tout en rondeur, portée par une agréable minéralité. Un vin gourmand et prêt à boire, que l'on pourra apprécier sur un coq au layon.

Les Fougeraies 2010
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Un terroir de sables éoliens et de schistes verts est à l'origine de ce beau savennières drapé dans une robe pimpante jaune d'or, qui annonce un nez intense de fruits blancs (pêche, poire), de fruits confits et de fruits exotiques, avec une pointe de minéralité. Riche et frais à la fois, ce vin gourmand et har-monieux s'accordera à des filets de mulet au beurre blanc.

Les Beauvais 2009
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Les Dhommé exploitent un vignoble de 20 ha, situé sur cette charmante commune de Chalonnes-sur-Loire, les pieds dans l'eau au confluent du Layon et de la Loire. Une valeur sûre de l'appellation qui propose ici un vin remarquable à plus d'un titre. D'un jaune intense aux reflets orangés, cette cuvée déploie au nez des arômes concentrés de fruits frais (agrumes). Les fruits exotiques et le miel s'invitent dans une bouche à la fois délicate, vineuse, ample et longue. Pour un foie gras, dès aujourd'hui comme dans plusieurs années.

La Sélection de grains nobles 2009
obtient une étoile pour son bouquet de fruits exotiques et de vanille, et pour son palais fruité et soyeux.

Les Oiselles 2009
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Le vignoble s'est constitué pas à pas depuis les années 1960 en anjou, savennières et coteaux-du-layon pour atteindre aujourd'hui 20 ha, dont 2 ha consacrés à cette cuvée. Un vin d'une remarquable maturité, au nez flatteur et riche de fruits rouges compotés, nuancé de réglisse, et en bouche gras, rond, dense et bien charpenté. La longue finale, intensément fruitée, achève de convaincre. À savourer dès aujourd'hui sur un canard aux olives.

Clos des Fresnaies 2006
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Le village de Chalonnes a presque les pieds dans l'eau, au bord des rives verdoyantes de la Loire. Ce domaine, qui avait ses chais sur une île du grand fleuve, s'est rapproché de son vignoble, plus en hau-teur. Chai de vinification, cave à barriques souterraine et caveau de dégustation ont été aménagés en 2006. On pourra y découvrir ce vin blanc très souvent mentionné dans le Guide (coup de coeur pour son millésime 2002). Jaune paille à reflets verts, le 2006 offre des arômes de fruits secs de bonne in-tensité. L'attaque franche prélude à une bouche d'une fraîcheur toute ligérienne. À servir dès à présent sur un poisson en sauce.

Les Beauvais 2006
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Le 2005 de la même cuvée décrocha un des coups de coeur de l'appellation en 2005. Le millésime sui-vant a inauguré le grand chai équipé d'une cave souterraine à barriques et d'un caveau de dégustation construit en 2006 à la sortie de Chalonnes-sur-Loire, au pied des premiers coteaux du Layon. Le ré-sultat est de bon augure, car ce vin jaune d'or intense, équilibré, harmonieux et aromatique a séduit tout au long de la dégustation. La bouche affiche une belle richesse, mais sans lourdeur, car elle suit une ligne légèrement acidulée qui porte de nombreux arômes: fruits mûrs, fruits confits, fruits secs, coing.

Clos des Fresnaies 2005
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
En aval d'Angers, la Loire est parsemée d'îles assez vastes. C'est sur l'une d'entre elles qu'est installé ce domaine. Le vignoble, bien sûr, est localisé plus en hauteur, dans l'aire des coteaux-du-layon et, sur l'autre rive, du savennières. Tout aussi réussi que dans le millésime précédent, ce blanc Clos des Fres-naies affiche une robe jaune doré et mêle d'agréables notes boisées à un fruité complexe, fait de pam-plemousse et d'abricot sec. La bouche est soyeuse, ronde et longue. Le 2002 avait obtenu un coup de coeur.

Les Beauvais 2004
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Ce domaine est implanté à Chalonnes, dans la zone de confluence entre le Layon et la Loire, et ses caves sont installées sur une île du grand fleuve. Ses coteaux-du-layon sont souvent très bien notés (mémorable 1999) et cette cuvée prend la suite d'un remarquable 2002. D'un bel or aux reflets cuivrés, le 2004 présente des arômes boisés un peu envahissants hérités d'un séjour d'un an en barrique. Les fruits confits s'épanouissent en bouche, à côté de la vanille et des épices, au sein d'une matière com-plexe, riche, puissante, associant des sensations d'onctuosité et de fruits frais.

Clos des Fresnaies 2004
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Situé à Chalonnes, au confluent du Layon et de la Loire, ce domaine créé dans les années 1960 a amé-nagé sa cave dans une île. Il propose une cuvée d'anjou blanc élevée en fût dont le millésime 2002 avait reçu un coup de coeur. Ce 2004 obtient une grosse étoile. Jaune d'or intense, ce vin séduit par son nez mêlant les notes de fruits confits (abricot, coing), des nuances miellées, réglissées et vanillées. Ample et suave en bouche, il n'en possède pas moins une belle arête acide et laisse une impression de pureté. Prêt à servir sur des viandes blanches, des poissons ou des crustacés en sauce, il peut aussi attendre.

Les Beauvais 2002
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
Une cave située sur une île de la Loire et un vignoble de 18 ha, constitué à partir des années 1960: voilà le domaine Dhommé, valeur sûre de la région, qui brille cette année en anjou blanc et en coteaux-du-layon. Cette cuvée a frôlé le coup de coeur. Jaune d'or à reflets orangés, elle associe des senteurs miellées et des nuances de fruits confits à des notes épicées et vanillées héritées d'un élevage en bar-rique. Intense, onctueuse et puissante en bouche, elle n'en procure pas moins cette sensation de fraî-cheur caractéristique de l'appellation. La superbe finale déploie toute une gamme d'arômes: acacia, miel, fruits secs grillés. Une remarquable harmonie.

Sélection de grains nobles 2001
COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION
On attend avec curiosité les dernières productions de ce domaine depuis qu'il a obtenu un coup de coeur dans cette appellation avec un mémorable 99. Les raisins qui ont donné naissance à ce 2001 étaient atteints à 100 \% par la pourriture noble et avaient une richesse naturelle de 22°. Aussi la puis-sance marque-t-elle la dégustation de cette cuvée: parfums riches rappelant la réglisse, les fruits cuits, la pomme caramélisée, bouche onctueuse aux évocations de raisin confit, autant de signes d'un remar-quable potentiel. Ce vin s'affinera encore avec le temps, et révélera une multitude de nuances aroma-tiques.

Image